Parc naturel régional Portneuf

  • Camping
Séjour en famille en camping au Parc régional naturel de Portneuf

Je tiens le flot de la rivière comme un violon.

Paul Eluard

Pendant notre première semaine de vacances, début août, nous sommes allés faire un court séjour de camping au Parc naturel régional Portneuf, avec ma soeur et ses deux fillettes. Le parc (voir la carte) englobe plusieurs secteurs, lacs et rivières : notre visite s’est concentrée dans le secteur des Gorges, qui s’élève autour de la rivière Sainte-Anne.

Rivière Ste-Anne

En accord avec la malchance que nous avons eue avec le camping cette année, une partie de notre séjour s’est déroulée sous la pluie battante — ce qui était d’autant plus ordinaire pour ma soeur, qui faisait une première expérience de camping en tente avec ses coquines. 🤦‍♀️Qu’à cela ne tienne, on est des troopers et on a attrapé le soleil au passage et profité in extremis du site et des activités offertes sur place. (Et, note à moi-même : WOW c’est utile une grande bâche quand il pleut à verse en camping. ☔😂)

Barrage Portneuf
Le barrage
Sur l’ancien barrage

Le camping

Le secteur des Gorges (voir la carte) a une belle proximité avec la rivière, qui s’écoule à cet endroit au creux de gorges (bin oui!) rocailleuses donnant du caractère à l’endroit. Deux barrages sont aménagés sur cette portion de la rivière, un chemin permet de marcher dans une ancienne structure de déviation des eaux, et des grottes se faufilent sous l’endroit — malheureusement, avec la Covid, il est présentement impossible de les visiter — il y a donc beaucoup de variété à l’intérieur d’un petit territoire. En effet, tout était accessible en quelques minutes de marche.

Sentiers
Ce conduit servait autrefois de déviation pour les eaux accrues. On peut aujourd’hui se promener dans ces ruines.

Terrain et commodités

Comme son nom l’indique, le Parc régional NATUREL Portneuf mise sur la nature; l’accent n’est pas mis sur l’aménagement et les installations, qui sont toutefois corrects et bien entretenus. À noter, toutefois : les points d’eau n’offrent pas tous de l’eau potable et certaines toilettes notées sur le plan sont des toilettes sèches (qui, force est de le constater, ne sont jamais la préférence de personne, haha!).

On était campés au terrain G42, avec ma soeur au G43. Bien que ce soit des terrains sans service, la belle intimité offerte par l’environnement boisé était parfaite. De plus, ces terrains étant assez centralisés dans le secteur, on a pu rejoindre toutes les activités à la marche, même avec des petites jambes de 4 ans à considérer.

Camping terrain parc régional Portneuf

Activités

Alors, qu’est-ce qu’on a fait quand le soleil a finalement chassé les nuages la 2e journée??

  • Kayak, canot : Le centre d’accueil fait la location de kayaks (simples et doubles), canots et paddle boards près de la petite plage. La présence du barrage rend les eaux très calmes, et on a eu une belle sortie sur l’eau où on a pu glisser sous le ciel bleu au centre de la rivière, et entre les nénuphars dans une petite baie bordée d’herbes.
  • Baignade : La petite plage est, well, petite, mais elle a l’avantage d’être en sable, alors les enfants ont aimé s’y baigner pieds nus.
  • Sentiers pédestres : Les autres secteurs du Parc régional offrent théoriquement de beaux sentiers de randonnée, bien que pour notre part, on a profité des courts sentiers qui longent les gorges de la rivière. (Sous la bruine persistante, c’était juste correct pour nous!) De jolis point d’observation et un pont ont agrémenté notre ballade.
  • HÉBERTISME! Le secteur a un très beau parcours d’hébertisme. Il est plaisant pour tous les âges (notre groupe allait de 4 à 40 ans!), avec cordages élevés au-dessus d’un ruisseau, poutres basculantes, etc. etc., eeeettt… hourra, une petite tyrolienne pour finir! Les enfants ont demandé d’y retourner la troisième journée. (Attention : si vous n’avez pas vu la tyrolienne, vous n’êtes pas rendus à la fin… il y a une croisée de chemin qui sème le doute à mi-chemin.)
  • Observation de la rivière : Un sentier très court mène à un point rocheux très WOW dans la gorge au milieu de la rivière. À ne pas manquer. Si votre groupe ne compte pas de jeunes enfants (sérieux, les falaises sont à surveiller), ça serait un spot charmant pour un pique-nique.
  • Descente de rivière en pneumatique : On n’a pas essayé cette activité, qui n’était pas tellement adaptée pour les tout petits, mais elle semble amusante. Celle-ci est offerte par une compagnie privée; si ça vous intéresse, vérifiez si Tuango offre des rabais sur cette activité, ils avaient attiré notre attention.
  • Feu de camping! Un classique dont on ne se lasse pas. Comme notre terrain était très grand, on était bien installés tous ensemble.

Qu’est-ce qu’on mange en camping

  • Souper spaghetti, baguette, fromage : avec la pluie persistante, ce repas simple faisait BIN l’affaire!
  • Déjeuner crêpes : on a apporté le mélange pré-fait dans une bouteille.
  • Dîner salade de pâtes, crudités, grignotes variées.
  • Souper fricassée boeuf & patates (hachis) :
    Premier essai pour ce repas en camping. FACILE à réaliser, tout dans le même chaudron. Essentiellement, faire revenir les oignons et le boeuf haché, puis ajouter les patates en petits dés, de l’eau (juste assez pour que les patates l’absorbent en cuisant) et du bovril. (Idéalement des carottes aussi, mais bon on a été chiches.) Seul le boeuf a besoin d’être gardé au frais, les légumes peuvent être coupés sur place. Un succès pour TOUS, enfants inclus. À refaire.
  • Autour du feu : saucisses hot dogs coupées en araignées, chips.
    Orange scoutes — une recette contribuée par Xavier, soit des oranges évidées dans lesquelles on place de la pâte à biscuit (style Pillsbury réfrigérée) et qu’on enveloppe de papier d’aluminium pour les déposer sur la braise. Le résultat est très yum!
  • Déjeûner toasts dans la poêle.
Gorges rivière Ste-Anne

Partager les joies (et mésaventures!) du camping avec nos petites nièces et ma soeur a été un moment fort de l’activité, ainsi que voir les enfants passer des moments de plein air ensemble.

En bref

Un joli intermède. On n’y passerait pas une semaine complète, mais le site est confo, la région est belle et le coin charmant vaut un arrêt.

Camping au Parc régional naturel de Portneuf

Laisser un commentaire