RT&CC 7 : Fourmis, télé & langages: Ants, TV & languages

  • RT&CC

Orly has now grown an inch of soft thin and pale hair, which stands straight up on the top of her head. She’s my sweet little chick!

***
E – Xavier, what are you doing there?
X (gets out from behind the bookcase).
E – Get out of there, little man.
X (without a word, slips back into the small space).
E – And of course, in another language, that means « Go back to this place immediately ».

***
(Watching the new 90210 spin-off. One of the teen characters is taking out the trash to the sidewalk.)
E – Check it, the other girl will have stayed there in the street because she doesn’t want to go back home, because her mom’s a drunk.
(The character discovers the other girl asleep in her car in front of his house.)
Friend Phil – (Laugh) I think we’ve watched too many teen series.

***
I’ve gotten an email fwd on the subject of being a mom. There’s a line in it I’ve liked:
Before being a mom…
I hadn’t known the feeling of having my heart on the outside of my chest.

***
The main thing about babies is their lack of spoken communication. What can sometimes be quite maddening when there is no apparent source for incessant crying, can also become frighteningly cute when you realize how much raw emotion appears through their sweet round eyes… and a tiny smile.

***
Desserts must have been invented as bargaining method to make toddlers eat.

***
E – I ordered a copy of the Canadian Food Guide. It’s free on the government site.
F – If we separate from Canada, we’ll have the Quebec Food Guide: poutine, pizza, guedille…

***
Sesame Street on TV. Xavier is in his mute zombie mode, eyes glued to the screen. I’m following the sketch about the word « unanimous » with Elmo, LL Cool J, the garbage puppet and the little girl one.
Suddenly, Xavier surfaces from his televisual torpor and exclaims: « Dirty, dirty, dirty! » while pointing at the garbage puppet.
Apparently, we weren’t focusing on the same thing.

***
While watching « The Besieged Fortress », France-Quebec production depicting a termites/ants war:
[Note: It’s a sort of documentary disguised as a story. It’s really well done: images are superb, action is well paced so we don’t get bored, and we learn a lot – it helps that they chose nomad ants.]

E – These termites sure aren’t leftists.
F – More like socialists extremists.

I initially thought these nomad carnivorous ants were sort of gross meanies: they eat everything that enters their travel « column », without leaving crumbs. Then, I realized humans were at least as voracious: they hunt everything. Worst, their food production generates more debris; while the ants can be considered cleaners, in a way, the humans pollute and threaten the ecosystem.
I was a bit more grossed out by the humans than by the carnivorous ants, for a couple seconds, at this moment.
Then, the bugs attacked a snake on screen. Eerch.
Orléane a maintenant un pouce de doux duvet blond qui tient tout droit sur le dessus de sa tête. C’est mon doux petit poussin!

***
E – Xavier, qu’est-ce que tu fais là?
X (sort de derrière la bibliothèque).
E – Sors de là, mon homme.
X (sans un mot, se glisse à nouveau dans le petit coin).
E – Et bien sûr, dans un autre langage, ça veut dire « Retournes immédiatement à cet endroit ».

***
(En écoutant le nouveau spin-off de 90210. Un des personnages ado sort les poubelles sur le trottoir.)
E – Check bin, l’autre fille va être restée là dans la rue parce qu’elle veut pas retourner chez elle, parce que sa mère c’est une alcoholique.
(Le personnage découvre l’autre fille endormie dans sa voiture devant chez lui.)
Ami Phil – (Rire) J’pense qu’on a écouté trop de séries d’ados.

***
J’ai reçu un email fwd sur le sujet d’être mère. Il y a une ligne dedans que j’aime bien :
Avant d’être une maman…
Je n’avais jamais connu le sentiment d’avoir mon coeur à l’extérieur de ma poitrine.

***
Le truc avec les bébés, c’est leur absence de communication verbale. Ce qui est parfois très frustrant quand il n’y a aucune source apparente pour des pleurs incessants, peut devenir effrayamment mignon quand on réalise combien d’émotion brute apparaît à travers leurs doux yeux ronds… et leur petit sourire.

***
Les desserts, ça doit avoir été inventé comme méthode de bargainage pour faire manger les bambins.

***
E – J’ai commandé une copie du Guide alimentaire canadien. C’est gratuit sur le site du gouvernement.
F – Si on se sépare du Canada, on aura le Guide alimentaire québécois : poutine, pizza, guedille…

***
***
Sesame Street à la télé. Xavier est dans son mode zombie muet obnubilé par l’écran. J’écoute le sketch à propos du mot « unanime » avec Elmo, LL Cool J, la marionette poubelle et celle de la petite fille.
Tout à coup, Xavier sort de sa torpeur télévisuelle et déclâme : « Sale, sale, sale! » en pointant la marionette poubelle.
Apparemment, nous ne nous concentrions pas sur la même chose.

***
***
Durant l’écoute de « La cité interdite », production France-Québec qui présente une guerre termites/fourmis :
[Note : C’est une sorte de documentaire déguisé en histoire. C’est très bien réussi : les prises de vue sont superbes, l’action est bien rythmée pour éviter qu’on s’ennuie, et on en apprend beaucoup – ça aide qu’ils aient choisi des fourmis nomades.]

E – Ces termites, c’est loin d’être des gauchistes.
F – Plutôt des socialistes extrémistes.

Je pensais initialement qu’elles étaient plutôt méchantes et dégoûtantes, ces fourmis carnivores nomades : elles dévorent tout ce qui se présente dans leur « colonne » de voyage, sans laisser de miettes. Puis, j’ai réalisé que les humains étaient au moins aussi voraces : ils chassent tout. Pire, leur production de nourriture produit davantage de déchets; alors que ces fourmis agissent en nettoyeurs, d’une certaine façon, les humains polluent et menacent l’écosystème.
J’ai été un peu plus dégoûtée par les humains que par les fourmis carnivores, pendant quelques secondes, à ce moment-là.
Ensuite, les bestioles ont attaqué un serpent à l’écran. Ark.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

Laisser un commentaire