Orléane, finissante du primaire

Orléane finissante

Demain, ce sera la dernière journée du primaire pour mon Orléane en or. Cette année scolaire a été plutôt différente des autres, dans le contexte actuel, mais ma petite cocotte a relevé le défi avec patience, résilience, quelques moments de déception, mais surtout beaucoup de coeur. ❤️

L’année a commencé en grande pour Orly. Elle a la belle chance d’être plutôt douée pour l’école; mathématiques, français, anglais ne lui posent pas de problème… en fait, habituellement elle s’impatiente un peu du rythme des apprentissages et manque de défi. Voilà que cette année, toutefois, elle se retrouvait avec un professeur qui fait l’école un peu différemment : les apprentissages passent par une classe-entreprise et des projets de toutes sortes — organisation d’un restaurant, théâtre, impression 3D d’objets pour la vente… pas mal plus amusant de faire des calculs de math pour déterminer si on a assez de matériaux pour un projet concret, que pour faire un 18e exercice de révision! Elle était engagée dans la vie de classe, restait après l’école pour faire du ramassage dans le local, avait hâte de retourner à l’école tous les matins et a même été nommée présidente de la classe-entreprise. (En tant que parent, on est si heureux de la voir s’épanouir comme ça, et on dit un gros merci à son professeur!)

Avec la pandémie, plusieurs de ces projets ont dûs être mis de côté, malheureusement — notamment la pièce de théâtre pour lequel Orléane avait auditionné et obtenu le rôle souhaité — ce qui lui a causé une certaine déception. Après quelques semaines à la maison avec son frère et avec nous (en télétravail à temps plein), elle a relevé le défi de retourner à l’école en s’adaptant aux nouvelles règles en place. C’est avec bonne humeur qu’elle part à pied pour l’école après le déjeuner. Un de mes petits bonheurs lié au télétravail est de pouvoir marcher avec elle le matin, et souvent après le dîner aussi, et entendre son infaillible « à plus tard maman, je t’aime ».

L’an prochain, c’est le secondaire, où elle joindra un programme d’art dramatique. Ce sera le cadre parfait pour notre petit clown; un beau tremplin pour développer sa créativité débordante — qui paraît déjà dans toutes ses créations d’art et de bricolage — et être appelée à dépasser sa zone de confort. On a déjà hâte de la voir sur les planches!

Elle et Xavier ont une très belle complicité frère-soeur et c’est beau de les voir grandir ensemble. D’ailleurs, ils donnent tous les deux un beau coup de main à la maison durant le confinement (la plupart du temps…!). On lève notre chapeau à Xavier en passant : pas facile de faire l’école à distance, seul à l’ordinateur avec une liste de travaux et 2-3 conférences web par jour avec ses profs. Il a fait du beau travail, remis tous ses devoirs (malgré l’appel de YouTube, cette sirène du navigateur web!) et s’est même mérité un Méritas via l’école. Un gros bravo, Xavier!

Orléane, c’est un mélange de douceur, de grimaces drôles, d’industrie, de créativité, de « bougonnage » à l’occasion…! mais surtout d’empathie et d’affection. On est très fiers de toi, Snoopy, continue comme ça!!

Laisser un commentaire