My fullest decade / Une décennie remplie

I’ll be turning 27 on Sunday, and have been reflecting on how fast the last 10 years have passed, and how much my life has changed since then. I’ve done some wings flapping, some gathering, some nestling, and most of all I’ve shaped the path my life will take, and have settled into it. I do hope my future still has some great joys to reveal, but the great joys I did receive yet have shed some light on what the rest of my life will be like, and I can envision it much more than I did at 17.

My last decade’s accomplishment, somewhat in chronological order and somewhat – though not quite – in order of importance :

– I graduated high school.
– I made friends and partied some.
– I studied and became a professionnal.
– I moved out of my parent’s home to a place of my own.
– I joined the workforce et gained some experience.
– I built a long-lasting relationship with the man I love.
– My parents built a house for me, and I made it a home.
– I bore a son.

I’m not one to brag, but it wouldn’t be fair to myself not take some measure of pride in all of that. Turns out it does pay out to be a good girl.

It feels like I should make a wishlist for the next decade now. I won’t go with something precise, but I do hope for another child – maybe more… my answer to ‘how many’ remains that we’ll make them one at a time in any case, so I guess we’ll stop when it feels right – and travels. Art projects, if that’s possible (I’m in a writing phase lately, though that’s never been constant and I don’t want to make too much of it until it is). Oh, and tackling the yard’s landscaping.

And to finish this post with the most important thing: I come to be 27 as a happy person.
Je vais avoir 27 ans dimanche, et j’ai commencé à réfléchir à la vitesse avec laquelle les 10 dernières années ont passé, et combien ma vie a changé depuis. J’ai battu des ailes, fait un peu de cueillette et construit mon nid, et surtout j’ai tracé le chemin que prendra ma vie, et m’y suis engagée. J’espère beaucoup que le futur a encore de grandes joies à me révéler, mais les grandes joies que j’ai déjà reçues ont fait un peu de lumière sur l’aspect qu’aura le reste de ma vie, et j’ai une meilleure vision de ce qu’elle aura l’air qu’à 17 ans.

Les accomplissements de ma dernière décennie, plus ou moins en ordre chronologique et plutôt – quoique pas exactement – en ordre d’importance :

– J’ai gradué du secondaire.
– Je me suis fait des amis et fait la fête.
– J’ai étudié et suis devenue professionnelle.
– J’ai quitté la maison de mes parents pour faire mon chez-moi.
– J’ai entré le marché du travail et gagné de l’expérience.
– J’ai développé une relation à long-terme avec l’homme que j’aime.
– Mes parents m’ont construit une maison, et j’en ai fait un foyer.
– J’ai eu mon fils.

Je ne suis pas le type à me vanter, mais il ne serait pas sain de ne pas ressentir une certaine mesure de fierté dans tout cela. On dirait que ça paye vraiment, être une bonne fille.

On dirait que je devrais maintenant faire une liste de souhaits ou de résolutions pour la décennie à venir. Je n’irai pas avec des trucs précis, mais j’espère réellement un autre enfant – peut-être davantage… ma réponse à « combien » reste que nous les ferons un à la fois de toute façon, alors j’imagine que nous arrêterons quand nous ressentirons que c’est le temps – et des voyages. Des projets artistiques, si possible (je suis dans une phase d’écriture ces temps-ci, quoique ce n’est jamais constant, et je ne veux pas en faire tout un plat tant que ça ne l’est pas). Oh, et s’occuper d’aménager la cour.

Et pour finir ce post avec la chose la plus importante : j’arrive à 27 ans en tant que personne heureuse, qui connaît son bonheur.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

7 commentaires sur “My fullest decade / Une décennie remplie”

  1. wow! touchant Émy! Cest vrai que la vie semble avoir passée tres vite lorsqu’on regarde derriere soit, maisle futur est si prometeur…non????? Félicitations pour ta belle vie…tu le mérites tant!
    gexx

  2. Wow… moi aussi je suis fière de toi! Tu me fais réaliser que ma grande soeur a grandi; c’est plus l’ado enfermée dans sa chambre au sous-sol… 😉 Quoique c’était la belle vie: je pouvais emprunter tes vêtements tout le temps! hehe Tu te souviens de ça? 😉

    J’suis contente que tu réalises ça, et surtout, que tu sois heureuse. C’est fou, hen, réaliser qu’on est heureux? Ça m’est arrivé récemment justement, quand j’suis entrée à l’université…

    …et ça continue! 😉
    Je t’aime ma grande soeur! 😉 (c’est drôle dire ça dans un comment que tout le monde va lire… c’est pas grave, j’le pense et je l’affirme!) hehe

  3. Allow me to offer my sincerest congratulations and best wishes from an anglo out west. You seem to have your priorities so very straight in your head, balanced nicely with gratitude for what you’ve already accomplished.

    Happy early birthday!

  4. It is amazing to look back at the person we were a decade ago, and contrast that to the person we have become. That experience will never change. At 37 you will be marvelling at how different you are from the 27 year old you, and again at 47. Not better, just different.
    I hope you realize all of your wishes.
    -Paul

  5. You brought such a smile to my face with this post, Emilie. Have the happiest birthday ever and yet another wonderful, fulfilling decade to come. May each year be your best one yet.

    ~Elizabeth

Laisser un commentaire