Opération Bonne nuit – Nuit 2

Here we go again. Second night.

8h : Breast-fed Xavier. He was still awake when I put him down. Whined a little after a couple minutes, and Frank went to give him his pacifier back. Frank says he was playing with his feet, and not likely to fall asleep soon. Didn’t hear a peep, so went to check after a while: sound asleep! How proud am I to have such a sweet little angel?

11h, 12h (and I think 12h15) : Baby cries. Pacifier and plush toy; he goes back to sleep in a flash. This is just getting a little too often.

1h : Baby cries. Pacifier and plush toy. Back to sleep.

1h10 : Baby cries. Pacifier is a no-go. Xavier just won’t stop crying and squirming, and nothing I say or do (shh-ing, head strokes, quiet talk) changes anything.
Went out of the room for 5 minutes – I’m letting him cool down.
Nothing’s changed when I go back in, if only that his screams are getting a bit more panicked and loud. I give him Tylenol, starting to suspect tooth-ache, and he quiets down instantly afterwards (there’s no way it works this fast, but it seems to have a psychological effect on Xavier). He accepts his pacifier, crushes his plush toy against his forehead and starts whining softly and going back to sleep. I’ll do so too now.

1h40 : Well, that didn’t last long, did it? I gave him 5 minutes to work it out on his own before I went in this time. Not working. Pacifier, plush toy, whispers… I even put his music on, which got his attention for 2 seconds before he started again. He’s getting very mad, too.
Asked the dad’s opinion, suggests trying a bottle of water? Alright. Xavier latches on like a drowning man on a lifesaver, but after a few tries pushes the horrible thing away with his hand.
It’s past 2h now and I’m not sure what to do.
He grows more and more panicked and high-pitched, with rhytmic wails and hiccups I’ve never heard before, and I finally break down and pick him up. He sobs and finally quiets down (not sleeping). I keep him a minute more and bring him back to his crib. He goes CRAZY and totally panics! I lean down and rest my head against his, singing his Anastasia lullaby. He swallows back big sobs and quiets down. I soften my voice slowly, replaces my hand with his plush toy and move out of the room. I’m almost through the door when he realizes and goes supersonic. I come back near him to sing, to no avail, and decide he’s probably not in pain, just wants me there. That doesn’t make me feel any better or angry against him, though.
2h20 now – he’s crying his heart out, piercing screams have turned to raw strangled sobs. I go back in after a while to place him back on his back, set his blanket and pacifier. He quiets down at last after a bit, and seems to lean towards sleep, with intervals of strong high-pitched wails, finally settling to crying still. I seem to do no good, and leave him alone another while.
2h50 now – I just went in after letting crying for a good while. I took out a warmer blanket (I don’t think that was the problem, but it seemed to be growing cold) and placed him back in it. He was hiccuping and stopped crying when I took him, but started again, panicked, when he saw I wasn’t picking him up, just moving him. Gave him pacifier and toy, he started calming down, and I started stroking cheek and forehead with a finger, shhh-ing. He settled down, closed his eyes and slowly breathed easier, allowing for the huge sudden intakes of air people take when they recover from crying a lot. He went to sleep slowly – I know he’s supposed to fall asleep by himself, but I’ll take what I get at this hour – and I tiptoed out.
Speeding to bed now. I’ll make up coherent thoughts about this episode tomorrow.

5h10 : Baby cries. Went in to plug in his pacifier. He’s a little too close to being fully awake for my taste, but after a short fussing he settles back to sleep.

6h24 : Baby cries. Morning now. Nudge Frank to take over, please, he’s getting up for work anyway. He brings the baby and I feed him. Xavier is unconceivably cheery. Day starts, and I pray for a good long naptime later this morning, so I can catch up on some shut-eye.

This wasn’t just a bad night, it was terrible. I hope I hope I hope we made progress, still. I know I shouldn’t have picked him up the once, so he would not expect me to in the future, but oh well… I never knew a sweet little angel who screamed this loud.

Day naps: Xavier went to his AM nap with a minimum amount of fuss, and slept deeply for two hours (and a much needed nap for me, too). Had a little fever when he woke up, though, and the fear of pain being behind last night’s tantrum came back just a little. Sent to bed early (he was whining about everything) for his PM nap, he cried a lot but finally slept for an hour or so.
On recommence. Deuxième nuit.

8h : Allaité Xavier. Il était encore éveillé quand je l’ai couché. Il a chigné un peu après quelques minutes, et François est allé lui redonner sa suce. François a dit qu’il jouait avec ses pieds, et n’avait pas l’air parti pour dormir de si tôt. Pas entendu un son, pourtant, et suis allée vérifier après quelques temps : dort dur! Comment fière suis-je de mon petit ange, vous croyez?

11h, 12h (et je crois 12h15) : Bébé pleure. Suce et toutou; il se rendort immédiatement. C’est seulement que ça commence à être pas mal fréquent.

1h : Bébé pleure. Suce et toutou. Se rendort.

1h10 : Bébé pleure. La suce rentre pas. Xavier ne veut pas arrêter de pleurer et gigoter, il n’y a rien que je dise ou fasse (shhh, caresses, mots doux) qui semble avoir de l’effet.
Sortie de la chambre 5 minutes – je le laisse se calmer.
Rien n’a changé quand je reviens, à part que ses cris semblent un peu plus paniqués et forts. Je lui donne du Tylenol, commençant à suspecter un mal de dent, et il se calme instantanément après (pas possible que ça marche aussi vite, mais on dirait que ça a un effet psychologique sur Xavier). Il accepte sa suce, presse son toutou contre son front et gémit doucement en se rendormant. Je vais faire de même là.

1h40 : Eh bien, ça n’a pas duré longtemps, hen? Je lui donne 5 minutes pour qu’il se calme par lui-même avant d’aller le voir cette fois. Fonctionne pas. Suce, toutou, chuchotements… Je mets même sa musique de mobile, qui retient son attention pour 2 secondes avant qu’il recommence à pleurer. Il commence à être très choqué, aussi.
Demande l’opinion du papa, qui suggère une bouteille d’eau? D’accord. Xavier s’y attache comme un noyé à une bouée de sauvetage, mais après quelques essais repousse cette chose horrible avec sa main.
Il est passé 2h maintenant et je ne sais pas quoi faire.
Il est de plus en plus paniqué et aigu, avec des gémissement rythmiques et des hoquets que je n’ai jamais entendu avant, et je finis par flancher et le prendre dans mes bras. Il pleure et se calme finalement (sans dormir). Je le garde une minute de plus et le retourne à sa bassinette. Il vire FOU et panique totalement! Je me penche et colle ma tête à la sienne, chantant sa berceuse d’Anastasia. Il ravale de gros sanglots et se calme à nouveau. J’adoucis ma voix lentement, remplace ma main par son toutou et sort tranquillement de la chambre. J’ai presque franchi la porte quand il le réalise et tourne supersonique. Je reviens près de lui pour chanter, sans succès, et décide qu’il n’a sûrement pas de mal, veut juste ma précense. Ça ne fait pas sentir mieux ou même fâchée contre lui, pourtant.
2h20 maintenant – Il se vide le coeur, ses cris perçants devenus des sanglots rauques et étouffés. J’y retourne après un moment pour le remettre sur son dos, replacer sa couverture et sa suce. Il se calme enfin finalement, et semble pencher vers le sommeil, avec des intervalles de forts gémissements aigus, reprenant ses pleurs en fin de compte. Je ne semble pas être utile à rien et le laisse seul un bout de temps.
2h50 maintenant – Je viens d’y retourner après l’avoir laissé pleurer un long moment. J’ai sorti une couverture plus chaude (je ne crois pas que c’était ça le problème, mais il commence à faire plus frais) et l’ai placé dedans. Il hoquettait et a arrêté de pleuré quand je l’ai soulevé, mais a recommencé, paniqué, quand il a vu que je ne le prenais pas et ne faisait que le déplacer. Lui ai redonné sa suce et son jouet, il a commencé à se calmer, et j’ai commencé à flatter joue et front avec un doigt, faisant shhh-. Il a fermé ses yeux et s’est mis à respirer plus facilement, en prenant de gros respirs occasionnellement, pour se remettre de tous ces pleurs. Il s’est endormi lentement – je sais qu’il devrait s’endormir sans ma présence, mais je prends ce qui passe à cette heure – et je suis sortie sur la pointe des pieds.
Je me précipite au lit maintenant. Je penserai à tout cet épisode de façon cohérente demain.

5h10 : Bébé pleure. Vais lui porter sa suce et son toutou. Il est un peu trop près d’être complètement éveillé à mon goût, mais après s’être énervé un peu il se rendort.

6h24 : Bébé pleure. Matin maintenant. Pousse François pour qu’il s’en occupe, svp, il se lève de toute façon pour aller travailler. Il m’apporte le bébé, et je le nourris. Xavier est inconcevablement enjoué. Le jour commence, et je pris pour une bonne longue sieste plus tard dans l’avant-midi, pour que je puisse rattraper un peu de sommeil.

Ce n’était pas juste une mauvaise nuit, c’était une nuit terrible. J’espère j’espère j’espère qu’on a progressé, quand même. Je sais que je n’aurai pas dû le prendre cette fois, pour ne pas qu’il s’en attende dans le futur, mais bon…

Sommes du jour : Xavier est allé faire son somme du matin avec une quantité minimum de pleurnichage, et a dormi profondément pour deux heures solides (et un somme bien mérité pour maman!). Il avait une petite fièvre en se levant, par contre, et l’inquiétude que la crise de hier ai été occasionnée par de la douleur est revenue un peu. Je l’ai envoyé au dodo tôt (il se plaignait de tout) pour son somme d’après-midi; il a pleuré beaucoup mais a finalement dormi un heure environ.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

Laisser un commentaire