Le show de David Usher


It’s a stupid idea to attend an event in a pair of new shoes, or even shoes you just took back out for the season. Alright, it’s said. Now you can forget about the shoes, because I surely did.

We wanted to get to the Maquisart around 7pm and of course were late, so turned up about half an hour before showtime. The place was not packed yet, but I had planned to get a table (I’m lazy that way) and there were none left. No other option but to stand up, then. We met with a guy Frank used to play hockey with in high school who, it turns out, is a buddy of my brother! He was dragged there by his girlfriend (a situation not quite unlike Frank and mine’s) and both were amiable people, so we spent the night in their company. Josée, the girlfriend, was the type to gravitate towards the stage, so we ended up standing up front and center.

The first part was a girl called Pascale Picard from Quebec city. She sings in English, a fiesty little number, and she did a good job with her half-hour to warm up the room. Couldn’t figure out what she was talking about, but the music sure was rythmic enough to put us in a cheery mood.

In retrospect, I’m SO glad we ended up at the front! I think there was about three people between the singer and me, so I had a real good view of the show. David is a great performer. He’s not much of a chatter between songs – though I heard someone mention he was sick that night, probably the flu or something, so that surely could account for it – but he really moves with the music and had fun playing tricks on his musicians once and again (push one, pull another’s hair, etc… nothing really mean though). He came down into the crowd a couple of times, too, which was fun – especially when you’re amidst that crowd; I imagine the people at the tables couldn’t quite see or enjoy that part.

They did a good mix of songs from previous albums (including « Push » from when he was in Moist) and a couple from the new one. [I hadn’t had a chance to hear it yet, as I couldn’t get my hands on it before the show after all…!] We had fun singing and dancing. There was a time where all the band and singer went out, and nobody could figure out if the show was done or what, but I guess they expect an encore in any case, and my two DU show experiences now confirm that David’s encores are one of his strenghts. They came back for a couple of songs – I think it was then they did « St.Lawrence River », which I love – David presented his musicians, thanked everyone and they went out again. THEN people started really cheering for them to come back, so they did again, and we got a CRAZY rendition of « Resurrection » (Moist), it was awesome!! Then another song or two – during the last of which he invited people to sit on the stage and sang a little way into the crowd, so there were people everywhere – and the show was done.

The other girlfriend wanted to wait for an autograph, and I thought that was a swell idea, so we purchased CDs and chatted while we waited in hope David Usher would come back out. I was just about to give up (it hadn’t been that long, but I was considering my brother and Cynthia waiting for us back at home) when our star of the evening showed up. We hadn’t brought the camera – I had thought about it then forgot – but I’m really happy I could get my CD autographed to have a keepsake of that night.

Thank you, David Usher. We really enjoyed the show.

PS. Oh, and for those wondering, it seems Xavier behaved really well during his parent-free time, and sank like a rock when it was time to sleep… couldn’t even be roused to drink more than two swallows of milk! Much thanks to our babysitters.
C’est une idée stupide que d’assister à un événement dans une paire de souliers neufs, ou même des souliers qu’on vient de ressortir pour la saison. Bon, c’est dit. Vous pouvez maintenant oublier à propos des souliers, parce que moi-même je ne les ai vraiment plus remarqués après le début du show.

Nous voulions nous rendre au Maquisart vers 19h, étions bien sûr en retard et sommes arrivés une demi-heure avant le show. L’endroit n’était pas plein encore, mais je pensais nous trouver une table (je suis paresseuse comme ça) et il n’y en avait plus. Pas d’autre option que d’être debouts, alors. Nous avons rencontré un gars avec qui François jouait au hockey au secondaire et qui, en fin de compte, est un des chums de mon frère! Il avait été entraîné là par sa blonde (une situation pas tout à fait différente de la nôtre, finalement) et c’était du monde plaisant, alors nous avons passé la soirée en leur compagnie. Josée, la blonde, était le type à vouloir s’approcher du stage, alors nous avons abouti à l’avant au centre.

La première partie c’était une fille nommée Pascale Picard de Québec. Elle chante en Anglais, un petit numéro énergique, et elle a fait une bonne job avec sa demi-heure pour réchauffer la salle. Rien compris de ce qu’elle disait, mais la musique avait un bon rythme et assez d’entrain pour nous mettre de bonne humeur.

En rétrospective, je suis tellement contente que nous ayons abouti à l’avant! Je crois qu’il y avait trois personnes entre le chanteur et moi, alors j’avais une vraiment bonne vue du show. David est un bon performeur. Il ne parle pas beaucoup entre les tounes – quoique j’ai entendu quelqu’un mentionné qu’il était malade ce soir-là, une grippe ou un rhume probablement, alors sûrement que ça y fait – mais il bouge réellement avec la musique et s’est amusé à jouer des tours à ses musiciens quelques fois (pousse l’un, tire les cheveux de l’autre, etc… rien de vraiment méchant). Il est descendu dans la foule quelques fois, aussi, ce qui était le fun – spécialement quand t’es dans cette foule; j’imagine que les gens assis aux tables ne pouvaient pas bien voir ou apprécier cette partie-là.

Ils ont fait un bon mix de chansons des albums précédents (incluant « Push » de quand il était dans Moist) et quelques-unes du nouveau. [Je n’avais pas encore eu la chance de l’entendre, je n’ai pas pu me procurer une copie avant le show en fin de compte…!] Nous avons chanté et dansé. Il y a un moment où le band et le chanteur sont tous sortis, et tout le monde se demandait si le show était fini ou quoi, mais j’imagine qu’ils s’attendent à faire un encore de toute façon, et mes deux expériences de show de DU confirment maintenant que les encores de David sont un de ses points forts. Ils sont revenus pour quelques chansons – je crois que c’est là qu’ils ont fait « St.Lawrence River », que j’adore – David a présenté ses musiciens, remercié le public et ils sont ressortis encore. PUIS les gens s’y sont vraiment mis pour qu’ils reviennent, alors ils sont revenus à nouveau, et nous avons eu une rendition DÉBILE de « Resurrection » (Moist), c’était génial!! Puis une ou deux chanson – la dernière durant laquelle il a invité les gens à s’asseoir sur le stage et a chanté un peu avancé dans la foule, alors il y avait des gens partout – et le show s’est terminé pour vrai.

L’autre blonde voulait attendre pour un autographe, et je trouvais que c’était une bonne idée, alors nous nous sommes procurées des CDs et avons placoté en attendant avec espoir que David Usher ressortirait. J’étais sur le point d’abandonner (ça ne faisait pas si lontemps, mais je considérais mon frère et Cynthia qui nous attendaient à la maison) quand notre star de la soirée s’est pointée. Nous n’avions pas apporté la caméra – j’y avais pensé puis l’avait oublié – mais je suis vraiment contente d’avoir pu faire autographier mon CD pour garder un souvenir de cette soirée.

Merci, David Usher. Nous avons vraiment apprécié le show.

PS. Oh, et pour ceux qui se demandent, il paraît que Xavier s’est très bien comporté durant son temps de liberté sans les parents, et a calé comme une roche quand est venu le temps de dormir… n’a même pas pu être gardé éveillé pour avaler plus de deux gorgées de lait! Merci à nos babysitters.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

5 commentaires sur “Le show de David Usher”

  1. Woaah. Vraiment chanceuse! Juste pour la réédition de « Resurrection », ça devait être quelque chose.
    Au fait, Pascale Picard vient de sortir un album (son premier, officiellement), je l’ai déjà vue en show et je l’avais bien aimée. J’ai une compilation de plusieurs artistes où elle y figure deux fois et j’adore ce qu’elle fait. J’ai bien l’intention d’aller chercher son disque bientôt. Et tu me donnes le goût de faire un « deux pour un » et d’aller chercher le nouveau de Usher… tu me suggères le nouveau ou celui d’avant?
    En tout cas, ben contente pour toi que t’as appréciée ta soirée; doit faire du bien de sortir un peu de la maison… même si elle sent le printemps! 😉

  2. A night out on the town free of the kidlet is ALWAYS a good deal. And if the boy was good for the babysitter, always a good chance of a repeat performance, eh?

    Your shoe thing reminds me of that time I went to go see Pearl Jam live here in Edmonton. My first exposure to a mosh pit, in which I found myself firmly entrenched. AFTER I had already purchased a concert poster. Let me tell you, that fragile, rolled-up tube didn’t last more than 10 minutes before I discarded the pulpy junk on the floor. Though I did buy another one outside after the concert. And had learned my lesson!

  3. Glad to hear you had such a good time. We parents deserve an evening like that every once in a while.

    I haven’t been to a concert since our daughter was born. Moonshot, while a huge music fan, is not so enthusiastic about concerts due to the smoke and super loud speakers. She used to go with me occasionally, but now that nights away have become more precious than gold, she seems unwilling to spend her free time at concerts. Oh, and nobody else round these parts like the same music as I do. 🙁

  4. Karine, « rendition », pas réédition, hehe! Pour le CD de DU, je te suggère l’avant-dernier, « If God had curves », surtout pour la première toune, et « Love will save the day » (et les autres, dans le fond). Jusqu’ici je l’aime encore mieux que le nouveau, quoique je n’ai pas encore réécouté ce dernier assez souvent pour avoir terminé mon exploration.

    Simon… ouch. I hope I never get caught in a mosh pit, those sound scary.

    Moksha, we’re lucky enough that they passed a law around here against smoking in public places (restaurants, concert halls, bars). I’ve almost forgotten what it’s like to be in a room with smokers, and quite glad of it – in fact our only exposure to second-hand smoke that remains is one of my relatives who I now see just at New Years (well in the summer too, but it’s outside so it’s not as bad), who will shamelessly light one up anywhere, including stucking an ashtray next to my baby’s teddybear, and complains about the new law, saying something along the lines of « it sucks and I’ll be damned if I’m gonna freeze outside smoking, I’ll light up in the restaurant’s bathroom if I have to ». Gotta admire the determination.
    Speakers were kinda loud, but that’s to be expected, and I thought it was bearable even if my ears were buzzing afterwards.

  5. Glad to hear you had a good time! I’m really jealous about the « Resurrection » encore. I adore that song. Creature is definitely my favourite Moist album.

Laisser un commentaire