La cuccina – 1. Fajitas

We haven’t noted when Xavier’s second tooth came in, basically because we’re not sure. Probably either around the 23-24 of January, as this is when he stopped crying all night. It was so tiny we hardly noticed it.

Not much else new around here. We’re hosting a Superbowl evening Sunday night, Frank’s family is coming over. Pizza, chicken wings, nachos, etc. I did feel I should cook something, though, so I made dessert. Recipe’s here; it really doesn’t look like the picture (surprise) but it is delicious.

Cooking’s not our strong point, Frank and I, but we have to eat, and so have a little repertoire of easy recipes that we like, and I thought I’d share a few (over a couple of posts). Here’s the first one for easy fajitas. We like this one a lot because it tastes really good, and we usually have leftovers that taste almost as good.

La cuccina
1. Chicken fajitas

– Chicken – Strips of white meat (you can usually find this already sliced at the grocery store, for the same price – it cuts on time)
– Salsa
– Grated cheese (a yellow cheddar’s good for colour – we like a medium strong for taste)
– Tortillas
– Sour cream

Cook the chicken, duh.
Then, arrange the tortillas breads on a baking pan, and place the chicken, salsa and cheese on them. Fold them in 3, and roll the ends under so that they won’t reopen by themselves.
Put a little salsa on the top, and place them in the oven for, I’d say, about 15 minutes? Long enough for the cheese to melt and the tortillas to get warm and just a little crispy.
At last, serve them with a drop of sour cream on top. That’s it! Yummy! (Oh, if you have leftovers, don’t put the sour cream on those until you’ve re-warmed them, you know?)

(Alternately, you can use toothpicks to hold them the fajitas instead of rolling them over, but be sure to remove those… my brother found just half a toothpick when we made these once – he seemingly ate the other half, we never saw it again. Luckily, he didn’t suffer any after effects, but still… It’s his recipe, by the way.)
Nous n’avons pas noté quand la seconde dent de Xavier est arrivée, principalement parce que nous ne sommes pas certains. Probablement autour du 23-24 janvier, puisque c’est quand il a arrêté de pleurer toute la nuit. Elle était tellement petite qu’on ne l’a presque pas remarquée.

Pas grand chose d’autre à noter par ici. Nous recevons pour le Superbowl dimanche soir, la famille de François vient manger. Pizza, ailes, nachos, etc. Je me suis dit que je devrais quand même cuisiner quelquechose, alors j’ai fait le dessert. La recette est ici; ça ne ressemble vraiment pas à la photo (surprise) mais c’est délicieux.

Cuisiner n’est pas notre point fort, François et moi, mais il faut que nous mangions quand même, et avons donc un petit répertoire de recettes faciles que nous aimons, et j’ai pensé en partager quelques unes (en quelques posts). Voici la première pour des fajitas faciles. Nous aimons celle-là beaucoup parce qu’elle goûte vraiment bon (!), et que nous avons habituellement des restes qui goûtent presque aussi bons.

La cuccina
1. Fajitas au poulet

– Poulet – Des lanières de poitrine (vous pourrez habituellement en trouver déjà coupées à l’épicerie, pour le même prix – ça sauve du temps)
– Salsa
– Fromage râpé (un cheddar jaune pour la couleur – on aime le Cracker Barrel pour le goût)
– Tortillas
– Crème sûre

Faites cuire le poulet, duh.
Ensuite, arrangez les tortillas sur une plaque de cuisson, et placez le poulet, la salsa et le fromage dessus. Pliez-les en 3, et roulez les extrémités en-dessous pour ne pas qu’ils rouvrent par eux-mêmes.
Mettez un peu de salsa dessus, et placez les dans le four pour, je dirais, 15 minutes? Assez longtemps pour que le fromage fonde et que les tortillas deviennent chauds et juste un peu croustillant.
Enfin, servez-les avec un peu de crème sûre sur le dessus. C’est tout! Mmmmm! (Oh, si vous avez des restes, ne mettez pas la crème sûre dessus avant de les avoir réchauffés, vous comprenez?)

(Alternativement, vous pouvez employer des cure-dents pour tenir les fajitas en place plutôt que les rouler à l’envers, mais assurez-vous de les enlever par après… mon frère a trouvé juste une moitié de cure-dent quand nous avons fait cette recette une fois – apparemment il aurait mangé l’autre moitié, nous ne l’avons jamais revue. Par chance, il n’en a pas souffert, mais quand même…)


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

Laisser un commentaire