Nous allons avoir un (autre) bébé!

Transl. « We’re having (another) baby! »

(Sorry for posting this so late. Mom stayed to chat a while… Frank nicely scanned all the images, but I wanted to process them and add comments for posting online.)

I LOVE my obstetrician. She’s an ultrasound magician and generous with the hospital’s ultrasound printer. We came out of there with near 8 feet from the paper roll.

These are just the best. There’s 15 in all! (Follow the album from the first pic for all the shots.) But wait a minute, let me rewind a bit…

The simplest plan for today was leaving Xavier at daycare all day, because I had the two doc appointments of unknown length throughout the day, and picking him up for a few hours mid-schedule would just throw him off the babysitter’s lunch/nap schedule and make me in a hurry for no good reason. Thus finding myself on my own – Frank safely dropped off at work – I managed to fill my first hour with nothing much and then show up at the doc for 9h30 precisely. The appointment was handled by a resident, she went through the batallion of questions for the first appointment and did the gynecological (?) exam I was due for (yay me). At the end of the appointment, she whipped out the fetal doppler and I held my breath.

It picked up my heartbeat. (Well yeah, it always does that…) But she moved it around, and there it came up, like the echo of a running stag, or the rythmic whoosh of a train speeding by. The fast heartbeat of a tiny human.

Smile wearing, I greeted my ob-gyn as she came to check on her resident at the end of the appointment and order bloodwork. I’m lucky to have such a great obstetrician, she’s really nice, efficient and – as noted previously – an ultrasound genius. (I wonder what she’s like during birth, though, as she wasn’t on call when Xavier was born.)

With the rest of my day opened until 3pm, I figured I’d get the bloodwork done after lunch, while I didn’t have to be at work or with Xavier. I got some errands done, celebrated my good mood by buying Xavier a new toy and went to lunch with Frank.

Bloodwork was unpleasant at best. My vein stopped spilling halfway through the 7th of 8 vials, which required for a second technician to come in and jab a second needle in to finish up. Then, having had nothing to drink since morning (test requires 4 hours without liquid intake and 2 hours without peeing), I was challenged to fill three urine samples. Sigh.

Did yet more errands (Frank says I’ve been shopping all day), where my dis-hydratated state caught up with me, but I managed to remedy that and was on time to pick up Frank at work, from where we took the direction of the hospital.

Appointment was at 3h30, we saw the doc at 4h45, no comment on that. Then you know the rest… the images above say it better than words.

Every pregnant woman has a moment where she finds out she’s going to have a baby. For many, that’s what the pregnancy test is for. First ultrasound is my moment.
(Désolée de mettre ceci en ligne si tard. Maman est restée pour placoter un peu… François a gentiment scanné toutes les images, mais je voulais les traiter et ajouter des commentaires pour les mettre en ligne.)

J’ADORE mon obstétricienne. C’est une magicienne des échographies et généreuse avec l’imprimante de l’hôpital. Nous sommes sortis de là avec près de 8 pieds de papier.

Ce ne sont que les meilleurs. Il y en a 15 en tout! (Suivez l’album à partir de la première image pour toutes les prises.) Mais attendez un instant, laissez-moi revenir en arrière un peu…

Le plan le plus simple pour aujourd’hui était de laisser Xavier chez la gardienne toute la journée, parce que j’avais deux rendez-vous médicaux d’une durée inconnue à travers la journée, et le ramasser pour quelques heures au milieu de la journée n’aurait fait que lui défaire l’horaire lunch/dodo de la gardienne, et me presser toute la journée sans bonne raison. Me trouvant donc seule – François déposé au travail – j’ai passé ma première heure sans vraiment rien faire d’utile puis me suis présentée à la clinique pour 9h30 précisément. Le rendez-vous était pris en charge par une résidente, elle a fait le tour de la longue série de question du premier rendez-vous et a procédé à l’examen gynécologique pour lequel j’étais dûe (moi la chanceuse). À la du rendez-vous, elle s’est armée du doppler fétal, et j’ai retenu mon souffle.

Le son de mon coeur a emplit la pièce. (Eh bien oui, ça fait toujours ça…) Mais elle l’a déplacé autour, et il s’est soudain élevé, comme l’écho d’un cheval à la course, ou le woush rythmique d’un train qui passe. Le battement rapide d’un minuscule coeur de bébé.

Le sourire au visage, j’ai accueilli mon obstétricienne qui est venue vérifier comment s’en tirait sa résidente à la fin du rendez-vous, et commander des prises de sang. Je suis chanceuse d’avoir une si bonne obstétricienne, elle est vraiment gentille, efficace et – comme mentionné plus tôt – une génie des échos. (Je me demande comment elle est durant les accouchements, par contre, puisqu’elle n’était pas de service quand Xavier est né.)

Avec le reste de ma journée libre jusqu’à 15h, je me suis dit que j’étais aussi bien de me débarasser des prises de sang après le dîner, pendant que je n’avais pas à être au travail ou avec Xavier. J’ai fait quelques courses, célébré ma bonne humeur en acquérant un nouveau jouet pour Xavier et suis allée dîner avec François.

Les prises de sang étaient pour le moins déplaisantes. Ma veine a arrêté de fournir à mi-chemin de la 7e de 8 fioles, ce qui a nécessité l’assistance d’une deuxième technicienne pour piquer une deuxième aiguille pour finir le travail. Puis, n’ayant rien bu depuis le matin (le test requiert 4 heures sans boire et 2 heures sans uriner), on m’a mise au défi de remplir 3 échantillons d’urine. Soupir.

J’ai fait quelques courses de plus (François dit que j’ai magasiner toute la journée), où mon état de déshydratation m’a rattrappée, mais je suis parvenue à y remédier et j’étais à l’heure pour ramasser François au travail, d’où nous nous sommes dirigés vers l’hôpital.

Le rendez-vous était à 15h30, nous avons vu la docteure à 16h45, pas de commentaire à ce sujet. Puis vous savez la suite… les images ci-haut le disent mieux que des mots.

Chaque femme enceinte a un moment où elle découvre qu’elle aura un bébé. Pour plusieurs, c’est ce à quoi sert le test de grossesse. La première échographie est mon moment.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

12 commentaires sur “Nous allons avoir un (autre) bébé!”

  1. Felicitations!!

    (I think I may have just wished you happy birthday, but I meant to say congrats. I hope I did that.)

    « Like the echo of a running stag. » You create some great visual aids, Émy. Really very happy for you and Frank and baby Zav. So, NOW do you know how far along you are??

  2. Oh yes. Very exactly as I expected, 13 weeks (and 2 days). One semester down, due date Feb. 20.

    Xav used to be very spot on in regards to measurements et al. at every checkup. If this keeps up, this new baby will too.

    Félicitations – accent aigu aside – is correct. Thank you.

    And François, seeing you appear here again, I’m reminded this is Amazon ordering day (aka payday). Hum. Hi 🙂

  3. wow…belles photos….pis je gage un 10 que cest une fille….pasque les photos de fesses, ca ressemble ben gros a celles de Romane. Mon but nest pas de te faire de fausse joie….mais si cest pas une fille….ben jte paye un souper au resto….et cest écrit….tu peux utiliser ca comme preuve:)

  4. Lovely pictures. And since Sara’s birthday is Feb. 22, I’m voting for that day.

    Did I notice something missing from those buttocks shots? Is she a she?

  5. Congratulations!

    Sorry it took so long to post my excitement. I read this yeaterday while rushing out the door and thought I had posted my well wishes. Imagine my surprise when I came back to check on the discussion…only to discover that I had not taken part yet. If my brain is this bad already…I can’t wait for old age.

    Anyway, I’m thrilled that everything is progressing well and that you’ve found your excitement about this pregnancy. And personally, I’m keeping my fingers crossed that Tasha is right. My circle of blog friends have no daughters. Norah is feeling lonely 😉

  6. Ge, Tasha, regarding boy vs. girl : doc can’t say yet, we’ll have to wait for the October ultrasound for a better opinion, though she agrees girls are tougher to detect, for obvious reasons.

    Tasha : Due date is Feb.20, but Xavier was induced 9 days late, so who knows… might happen. In any case, we have no event or birthday around that date among our close friends and relatives, so the baby will have his/her own date whichever day it turns up. Feb.14 might be fun… or might not. Well, at least her future boyfriend would have a tougher time forgetting her birthday.

    Moksha, if this turns out to be a boy, you can turn Tasha into your new blog friend : she has a lovely new daughter named Sara who’d make a great friend for Norah Lu.

  7. Salut! 🙂 Je suis vraiment contente que la petite bine aille bien, Yes! Je compte t’écrire très bientôt, c’est juste un quick happy message en attendans un long email exhaustif. On parle pas encore bébé ici, mais on parle sérieusement maison. En passant j’admire tous votre dévouement parental; le mien est encore au stade de développement inconscient. Vive les jolis bébés pleins d’amour… des autres 😉 Pour le moment! Tourelou

  8. Ouin AMé…une maison!! Tu nous en donneras des nouvelles..on ira voir ca!! Jte souhaite bonne chance dans tes démarches… Ici, ben la fibre maternelle est a son plus fort…que voulez vous…mais jpense bien quapres 2….ca va sestomper un peu….mais pour peut etre revenir un jour..:) Jadore etre maman, cest juste tout le reste que je trouve plus dur….routine, garderie, travail, souper en vitesse…mais etre maman, jadore…. jai déja hate a mon congé de maternité…pour en profiter a fond avec mes 2 mousses…. Et encore félicitation Émy….cest tellement le fun la premiere echo! Cest magique.
    A bientot
    gexxx
    !

  9. J’vais réserver des mots pour quand on reparlera: d’ailleurs ça fait plusieurs fois que j’appelle pour vous féliciter mais j’suis pas encore habituée à la fin du congé parental… Faudra que je prenne l’habitude d’appeller le soir! 😉
    Mais pour dire rapidement: Félicitations à vous deux! J’suis tellement contente de savoir que tout va bien! Il est vrai, enfin! Et il s’en vient!! 😉
    On s’appelle cette semaine! xx

  10. Wonderful news! Mille fois, aussi! Hope you’re feeling well and that everything goes perfectly. So very happy for you and your beautiful, growing family.

Laisser un commentaire