8 heures

Yesterday evening, Orléane was fretful and just impossible to deal with. Today, she was fretful and empathy-inducing. In fact, she was acting the same. The difference? A good night’s sleep for mommy.

For three months now – more, if you factor in pregnancy insomnia – my nights have been fractured, and I’ve been walking around (and driving, unfortunately) with diminished alterness, only registering half of what people tell me sometimes.

Orly often does around 6 hours between nursings (for the uninitiated, let me specify this means from the start of one nursing to the start of the next one, and does NOT equal to 6 hours of sleep… if you take out, say, an hour to nurse and then coax the kid to sleep, maybe a little more if you’re stupid enough to allow yourself some personal time, you’re left with no more than 5 hours of sleep if you’re lucky). So I get 4 to 5 wonderful hours of uninterrupted sleep every other night, but she usually butchers the rest of the night with agitation, full wakefulness or another feeding. And when she magically doesn’t, Xavier will inevitably choose that night to have a cough.

Yesterday night was devoid of any kid interruption. And my inner consciousness managed NOT to wake me up anyway, so I got pure, pure sleep, from the moment at 8h30 when I dropped exhausted into bed (Frank cared for still-awake Orléane for another hour) to 4h30 when the (insert a really foul qualitative for low intelligence here) cat jumped on the bed to miaow. I did not manage to go back to sleep, fully rested that I was with my amazing 8 hours of sleep.

What brought this on? No clue. We forgot the windows open, and temperature dropped in the night. The baby fell asleep before being changed to pyjamas, so she slept with short-sleeves, and Frank didn’t tuck her in her blanket, so she was sort of cold when I picked her up at 5h30 for nursing. You think she likes cold?

In any case, I won’t be covering her too much tonight and hope for a repeat performance.

Morning Update: No repeat. Two nursings and fully awake by 5am. We’re exhausted. Good thing we’re getting a 3 day weekend after this.
Hier soir, Orléane était agitée et impossible à calmer. Aujourd’hui, elle était agitée et faisait pitié. En fait, elle agissait de la même façon. La différence? Une bonne nuit de sommeil pour maman.

Depuis trois mois maintenant – et davantage, si on ajoute à cela l’insomnie de grossesse – mes nuits sont fracturées, et je me promène (et je conduis, malheureusement) un peu moins alerte, et je n’enregistre que la moitié de ce qu’on me raconte parfois.

Léa fait souvent 6 heures entre les boires (pour les non-initiés, laissez-moi spécifier que ça veut dire du début d’un boire au début d’un autre, et ne se traduit PAS par 6 heures de sommeil… si on enlève, disons, une heure pour allaiter et puis convaincre l’enfant à dormir, peut-être un peu plus si on est assez stupide pour se permettre un peu de temps personnel, on se retrouve avec pas plus de 5 heures de sommeil si on est chanceux). Alors j’ai de 4 à 5 merveilleuses heures de sommeil non-interrompu souvent, mais elle détruit habituellement le reste de la nuit en étant agitée, complètement éveillée ou avec un autre allaitement. Et quand ce n’est pas le cas, Xavier choisit inévitablement cette nuit-là pour avoir la toux.

La nuit d’hier s’est déroulée sans aucune interruption de la part des enfants. Et ma conscience intérieure a été assez gentille pour ne PAS me réveiller quand même, alors j’ai eu droit à du sommeil pur, pur, de 8h30 quand je suis tombée épuisée dans mon lit (François s’est occupé de Orléane qui est restée éveillée une autre heure) à 4h30 quand le (insérer ici un adjectif qualificatif indiquant une très basse intelligence) chat est sauté sur le lit en miaulant. Je n’ai pas réussi à me rendormir, toute reposée que j’étais de mes merveilleuses 8 heures de sommeil.

Qu’est-ce qui a causé cela? Aucune idée. Nous avions oublié les fenêtres ouvertes, et la température est descendue dans la nuit. Le bébé s’est endormie avant d’être changée en pyjama, si bien qu’elle a dormi en t-shirt, et François a oublié de l’abriller, alors elle était plutôt froide quand je l’ai prise à 5h30 pour l’allaiter. Vous croyez qu’elle aime bien la fraîche?

En tout cas, je ne l’abrillerai pas trop ce soir et je vais espérer une répétition.

Mise à jour du matin : Pas de répétition. Deux allaitements et complètement éveillée rendu à 5am. Nous sommes épuisés. C’est une bonne chose que nous ayons un weekend de 3 jours après ceci.


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

1 commentaire pour “8 heures”

  1. Damn cat! Ours does that too and I want to throw her out the window, never mind having to get up the baby as well!! Best of luck resting this weekend Emilie, you deserve it!

Laisser un commentaire