Just one more month Plus qu’un mois

Heya, Orly here.

I’m slacking off a bit. Since I’ve proved that I very well can walk when I’m willing to, I don’t feel like I should be rushing into things. Walking on my knees suits me fine as a vertical means of mobility for now, so I’ll adopt the higher up version when I’m good and ready.

It’s not a question of being wary of falls, quite, because I’ve found out the hard way that falls can happen even when you’re at floor level. It wasn’t mom’s fault. Or rather, let me rephrase: mom didn’t forget the safety gate on purpose. She did feel terribly guilty when she ran into the room at my crying and found I had tumbled six stairs down to the ceramic tiles of the foyer, however. You know us babies, though: ten minutes (and some milk) later I was up and about, chatting up Xavier and flashing smiles. The day is short, and we don’t have time to be sulking or feeling sore.

No, what I’m really into these days is COPYING. My brain stores up all sorts of behaviours and sounds, and I repeat them at whim. Mom, with Xavier’s help, showed me how to pretend-cook, care for my dolls and chat on the phone, so that’s my big fun nowadays. I shake a spoon into a bowl and stick it in my mouth or my dolls’ faces; I shove my babies into their bassinet or stroller; I move around with my princess-cellphone behind my head (TXT-ing of course).

It’s a great way to learn communication, too. I can name and recognize the cat, I’m passably good at identifying mommy, daddy and Xavier, and I use the word « encore » to request more of the same. I do a clucking sound when horses are mentioned, too.

So what else is new? I’m turning eleven months old today!
Some people will receive a birthday party invitation mighty soon.

– Orly

PS. My resolution for 2009 is sleeping sound all night long. I’m having a tough time with it, though. I often drop the ball between 4 and 5 am. Sigh.
Holà, ici Orléane.

Je paresse un peu. Depuis que j’ai prouvé que je peux très bien marcher quand j’ai la volonté de le faire, j’ai l’impression que je n’ai pas besoin de me dépêcher tant que ça. Ça m’arrange très bien de marcher sur mes genoux comme moyen de mobilité vertical pour l’instant, alors j’adopterai la version plus haute quand je serai tout fin prête.

Ce n’est pas une question de méfiance envers les chutes, vraiment, car j’ai découvert, à mes dépends, qu’une chute peut arriver même au niveau du sol. Ce n’était pas la faute de maman. Ou plutôt, laissez-moi rephraser : maman n’a pas oublié la barrière de sécurité par exprès. Elle s’est sentie terriblement coupable lorsqu’elle est accourue à mes pleurs pour me retrouver six marches plus bas, sur la céramique de l’entrée, par contre. Mais bon, vous nous connaissez, nous les bébés : dix minutes (et un peu de lait) plus tard, je me promenais debout dans le salon, à placoter avec Xavier et à éclairer la pièce de mes sourires. La journée est courte, et nous n’avons pas le temps de bouder ou de rester endoloris.

Non, ce qui me fait tripper ces jours-ci, c’est COPIER. Mon cerveau enregistre pleins de comportements et de sons, et je les répète à ma guise. Maman, avec l’aide de Xavier, m’a montrée comment cuisiner de l’air, m’occuper de mes poupées et placoter au téléphone, alors c’est ça qui m’amuse beaucoup ces temps-ci. Je remue une cuillère dans un bol et je la plante dans ma bouche ou dans la figure de mes poupées; je pousse mes bébés dans leur bassinette ou leur poussette; je me balade avec mon cellulaire de princesses derrière la tête (en TXT-ant, bien sûr).

C’est une façon géniale d’apprendre à communiquer, aussi. Je peux nommer et reconnaître le chat, je suis raisonnablement bonne pour identifier maman, papa et Xavier, et j’utilise le mot « encore » pour demander davantage d’une même chose. Je claque la langue quand on mentionne les chevaux, aussi.

Alors quoi d’autre de neuf? Eh bien, j’ai onze mois aujourd’hui!
Il y en a qui vont recevoir des invitations à une fête d’anniversaire très bientôt.

– Orly

PS. Ma résolution pour 2009, c’est de dormir toute la nuit. J’ai un peu de misère à la tenir, jusqu’ici, par contre. J’ai souvent une petite échappée entre 4 et 5 heures du matin. Soupir.

2 commentaires sur “<lang_en>Just one more month</lang_en> <lang_fr>Plus qu’un mois</lang_fr>”

  1. Don’t sweat the walking thing, Orly. My boys were both over a year before they took to it, and girls normally advance faster anyway. Having proven you can handle the whole « bi-pedal » thing, feel free to take your time adopting it fully.

    But your new year’s resolution? I’d stick with that if I were you. It would make everybody happier, I bet. (Just a hunch.)

Laisser un commentaire