Bonne année, bonne santé

So when they were saying « Happy New Year, I wish you happiness and good health », our relatives were really only passing on the stomach flu.

I woke up from a nap on Thursday with a stomachache and nausea, which quickly degenerated into a full and gross stomach flu during the evening. It was only the second sickness in that I whimpered to Frank: « Call my mooom… » She came to the rescue and stayed the night – and a good thing, too. Frank got nauseaus and, well… around 1am. Upstairs, I wasn’t holding any liquid, let alone food, and have been sick every hour of the night. I didn’t always made it to the bathroom, either.

I tell you all these gory details to make one point: my mom is a hero. She stayed the course, taking care of Xavier, Frank and me (and partly my dad, too, who got sick during the night as well, and fell unconscious against a brick wall, which got him good in the face – poor him woke up alone and cold, his face hurting, and sick). She’s been there supporting everyone, cleaning up messes, washing, caring for baby, and up all night with me, pretty much. AND she came back the next day to clean my house, as I was still weak from the flu.

Xavier, thanks heavens!, stayed in good health. Frank’s mom stayed the second night, to take care of Xavier and let us rest a bit.

It was my mom’s birthday on Tuesday; she turned 48. I can only hope I turn out as valiant a mother as she was, and continues to be. Thanks Mom!
Alors quand ils disaient « Bonne année, je vous souhaite du bonheur et de la santé », nos proches ne faisaient en réalité que nous filer la gastro.

Je me suis réveillée d’un somme jeudi dernier avec un mal de ventre et de la nausée, ce qui a rapidement dégénéré en une gastro complète et dégueu durant la soirée. C’était seulement la deuxième fois que j’étais malade quand j’ai gémit à François : « Appelle ma mèèère… » Elle est venue à la rescousse et est restée la nuit – une chance, aussi. François s’est réveillé avec la nausée et, eh bien… vers 1am. En haut, je ne gardais aucun liquide, encore moins de la nourriture, et ai été malade à chaque heure de la nuit. Je ne me suis pas toujours rendue à la salle de bain, non plus.

Et je vous raconte tous ces détails déplaisants pour mettre de l’emphase sur mon point : ma mère est un héro. Elle est restée là, à s’occuper de Xavier, François et moi (et aussi de mon père, qui a eu la gastro également, et est tombé inconscient contre un mur de brique, qui a fait un méchant travail avec sa figure – pauvre lui s’est réveillé seul et frissonant, son visage douloureux, et malade). Elle a été là pour supporter tout le monde, ramasser les dégats, nettoyer, s’occuper du bébé, et éveillée pas mal toute la nuit avec moi. ET elle est revenue la journée suivante pour nettoyer ma maison, puisque j’étais encore faible.

Xavier, merci merci, est resté en santé. La mère de François est restée la seconde nuit avec nous, pour s’occuper de Xavier et nous laisser nous reposer un peu.

C’était la fête de ma mère mardi; elle a eu 48 ans. J’espère seulement que je serai une mère aussi vaillante qu’elle a été, et continue d’être. Merci Maman!

2 commentaires sur “Bonne année, bonne santé”

  1. wow!! Quelle maman gentille!! Et quel hommage tu lui rend! Je suis certaine que tu seras une maman digne de ta maman!! hihi! ici nous aussi ce fut lenfer. Nous avons tous été malade et Romane aussi. Mardi nous avons été faire un ptit tour a lhopital: elle a une petite laryngithe, mais qui se guérit tres bien malgré tout! Fiou! Nous avons eu peur, cest pas drole une ptit bébé qui tousse et qui a le nez bouché!
    jespere que tout va mieux par chez vous, ici, ca se clame…jai tout désinfecté et je sors de la maison le moins possible, jai pas envie que la ptite attrape la gastro!
    a bientot je lespere et en pleine santé!
    gexxx

Laisser un commentaire