-1 fish +2 trees

Four victims later, the orange serial killer was finally apprehended yesterday. This monster had seriously reduced the original population of this small community, and had recently murdered the blue resident, as well as forcing another inhabitant to live as a fearsome recluse – never to be seen, repeatedly believed dead. In addition to this, the prowler just started to pick on the bigger of the cleaners, snatching chunks off its tail. Since the culprit was taken out, peace was restored, and our former recluse has been seen regularly out of its hiding place, showing off its lovely colors and generally enjoying the relief from stress.

I say good riddance, you mean fish.

As a sort of leverage for our karma, we planted two trees in the yard this weekend.

Before we build the house, there were two or three great pine trees on the lot, but the location of the house meant, sadly, that we were forced to cut them down. A young red maple was planted far in the backyard the same year; it is a nice tree, growing nicely if slowly. Last year – the summer of Xavier’s birth – we added a small cherry tree in front of the house. Those are the only two trees we had, though.

While an almost completely bared lawn is useful at mowing time, it is certainly unappealing when comes the time to enjoy an afternoon out in full sun. The aesthetic of it is also lacking. Enter our new hopes in sunshine management and visual appeal :

Up front is a Camperdownii pendula (elm), beautiful leaves, a lot of foliage, and it will grow to 6m, enough to give our high patio some privacy from the neighbours. The second one, harder to spot in the picture, is a flowered tree which I’ve already lost the name of. Its foliage and flowers are simply beautiful, and gorgeous in colors, and it will grow to 15m. The red maple is at the back in the picture. We spent a little more than we wanted on the trees, but I’m really enjoying both our new natural air purifiers and am not regretting any cent.
Quatre victimes plus tard, le tueur en série orange a finalement été appréhendé hier. Ce monstre avait sérieusement réduit la population originale de cette petite communauté, et avait récemment assassiné le résident bleu, ainsi que forcé un autre habitant à vivre en reclus appeuré – jamais en vu, cru mort à répétition. En plus de cela, le chasseur de proie venait de commencer à s’en prendre au plus grand des nettoyeurs, arrachant des morceaux de sa queue. Depuis que le coupable a été retiré, la paix a été restorée, et notre ancien reclus a été vu régulièrement en dehors de sa cachette, mettant en vedette ses jolies couleurs et appréciant de façon générale le soulagement du stress.

Moi je dis bon débarras, toi le méchant poisson.

Pour balancer notre karma, d’une certaine façon, nous avons planté deux arbres dans la cour ce weekend.

Avant de construire la maison, il y avait deux ou trois grands pins sur le terrain, mais l’implantation de la maison nous a forcé, malheureusement, à les couper. Un jeune érable rouge a été planté la même année au fond de la cour; c’est un bel arbre, grandissant bien quoique lentement. L’année dernière – l’été de la naissance de Xavier – nous avons ajouté un petit cerisier devant la maison. C’étaient les deux seuls arbres que nous avions, par contre.

Quoiqu’une pelouse presque complètement dénudée est utile quand vient le temps de tondre, cela est certainement déplaisant quand vient le temps de profiter d’un après-midi dehors en plein soleil. Son esthétique est aussi manquante. Viennent nos nouveaux espoirs en gérance du soleil et attrait visuel :

Devant se trouve un Camperdownii pendula (orme) – superbes feuilles, beaucoup de feuillage, et il grandira à 6m, assez pour donner un peu d’intimité à notre patio haut. Le second, plus difficile à repérer sur la photo, est un arbre fleuri dont j’ai déjà perdu le nom. Son feuillage et ses fleurs sont simplement charmantes, et ses couleurs vraiment jolies. L’érable rouge est au fond dans la photo. Nous avons payé un peu plus que ce que nous souhaitions, mais j’apprécie déjà beaucoup nos deux purificateurs d’air naturels et ne regrette pas un sous.

Camperdownii pendula


Recevez les prochains articles

Vous avez apprécié ce contenu? Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles dès leur publication. 😊 (Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.)

4 commentaires sur “-1 fish +2 trees”

  1. Good news all around, Emilie.

    We’ve lost two beautifual trees over the last year or two and have yet to replace them. We keep hemming and hawing around and not deciding what we want or how much we want to spend. In the mean time, Moonshot’s flowers are blooming better than ever in the newly found sun. This adds another justification for my procrastination.

    But, I’m glad to see you’ve got some pretty trees sprucing up your yard.

    And I second you… »good riddance, mean fish »

  2. Woaah… Ils sont très jolis vos arbres! Et t’as eu raison pour le poisson… y’était pas gentil! Je me demande comment tu t’en es débarassé finalement…?

  3. C’est François qui s’en est débarassé… Il l’a mis dans un pot et l’a laissé crever (littéralement) de chaleur, manque d’eau et faim. On a essayé de l’assommer mais il finissait toujours par se réveiller après un temps. Trop gros pour être flushé – ben pas sûr… 4po et demi, je pense… j’ai pas voulu prendre la chance – on a donc dû être plutôt cruel avec lui. Mais bon… il était pas mal cruel lui-même, dans le fond.

Laisser un commentaire